Génocide au Yémen

La vérité en guise de consolation

Citoyennes, citoyens de la République de Ile Maurice !

Que vous soyez responsables de la mise en place de ce gouvernement ne compte pas vraiment. Toutefois, c’est en votre nom que les élus agissent. Votre silence sur les débats, les actions, les accords commerciaux et stratégique sont de facto signe d’approbation. Alors regardez bien vos mains, vous en avez du sang partout.

Depuis notre accession à l’indépendance, nous avons su établir une relation de confiance avec les pays du monde et adopter un comportement responsable, à la hauteur des enjeux régionaux et internationaux. Nous avons su militer pour le maintien de la paix et surtout tenir une posture inébranlable sur la dénonciation des atrocités contre les femmes, enfants et les populations civiles.  Notre terre a accueilli les exilés juifs, le shah d’Iran, notre peuple a été parmi ceux ayant soutenu vigoureusement le combat contre l’apartheid, dénoncé l’occupation de la Palestine et intervenu contre le génocide au Sri Lanka.

En février 2016 La République de Maurice s’engage aux côtés de la coalition saoudienne dans le plus grand rassemblement des forces armées depuis la deuxième guerre mondiale. Selon le Human Right’s Watch (HRW) ‘Le conflit armé a eu des conséquences terribles sur la population civile. La coalition a effectué des centaines de frappes aériennes sans discernement et disproportionnées, tuant des milliers de civils et frappant des cibles civiles en violation des lois de la guerre’. Depuis 2015, Human Rights Watch a rassemblé des documents sur 90 frappes aériennes de la coalition illégales, qui ont touché des maisons, des marchés, des hôpitaux, des écoles et des mosquées.  En 2018, la coalition a bombardé un mariage, tuant 22 personnes dont 8 enfants, et lors d’une autre frappe, un bus rempli d’enfants, tuant au moins 26 d’entre eux.

Le nombre réel de victimes civiles se chiffre en plusieurs dizaines de milliers. Sans compter les milliers d’autres déplacées par les combats et des millions sont touchées par la pénurie de nourriture ou de soins médicaux. Dans tout le pays, les civils souffrent du manque de services de base, de la crise économique incontrôlable ainsi que de l’effondrement de la gouvernance et des systèmes sanitaire, éducatif et judiciaire.

La coalition Saoudienne a empêché illégalement l’acheminement d’une  aide humanitaire désespérément nécessaire dans ce que,  les Nations Unies ont qualifié de plus grande catastrophe humanitaire au monde avec 14 millions de personnes exposées à la famine et aux épidémies répétées de maladies mortelles comme le choléra.

En octobre 2018 , le Comité des droits de l’enfant des Nations-Unies a constaté que les enfants yéménites  étaient « tués, mutilés, traumatisés ou laissés orphelins » par les opérations militaires de la coalition, aggravées par « un blocus aérien et naval » ayant créé une insécurité alimentaire touchant beaucoup d’enfants.

En octobre 2018 , le Parlement européen a appelé les États membres à suspendre leurs ventes d’armes à l’Arabie saoudite en raison de ses agissements au Yémen. Il a dénoncé les crimes de guerre de la coalition et appelé à sanctionner les responsables de l’obstruction de l’aide humanitaire.

Les Pays-Bas, le Canada, la Belgique, l’Irlande et le Luxembourg ont présenté conjointement au Conseil des droits de l’homme des Nations Unies une résolution en vue de prolonger le mandat d’une enquête internationale indépendante.

Cette crise est due au conflit, auquel nous sommes liés. On ne pourra ressusciter les morts ou restaurer les magnifiques patrimoines culturels   qui croyaient avoir résister au temps. Nous ne pourrons faire justice  à ces milliers de veuves et orphelins qui vont devoir errer pour la survie. Pourtant ils avaient leur maison, leur potager, leur école, leurs familles et nous n’ont absolument rien demandés.   C’est une HONTE ! Les citoyennes et citoyens ont le droit de savoir :

Qui à décider de notre participation dans la coalition saoudienne et à l’opération North Thunder ?

Est-ce qu’une décision de cette envergure, avait été débattue et validée  par l’assemblée nationale ?

Pourquoi aucun de nos élus ne se sont prononcés contre cette barbarie ?

Est-ce que notre soutien en tant que pays a été monnayé ?

Est-ce que certains de nos élus se sont enrichis sur les cadavres des yéménites ?

Citoyennes, citoyens la hauteur de cette trahison est vertigineuse !

C’est l’heure des comptes.

Au nom des milliers de morts et des millions de morts vivants, en signant cette pétition nous demandons des explications au gouvernement et exigeons une commission enquête indépendante sur toute cette affaire.

Read Previous

Electricity consumption from China’s internet industry to increase by two thirds by 2023 – Greenpeace

Read Next

350.org – Striking to Make the Fossil Fuel Industry Feel the Heat

One Comment

  • Petrodolar Obliz???

    Kot Bérenger ek so pankart “We get dollars, Vietnam gets napalm”? So zeometri variab?

    Ni ti-jugnauth, ni Bérenger, ni Duval, ni Ramgoolam, Ni Collendavelloo, ni Ganoo pa dir narien lor la. Kifer???. Eski ce akoz bann milion dolar ki Larabi Seoudit finn donn Moris la sa? Eski sa vedir ki kan enn pei komet krim kont limanite, nou pou ferm lizie ek labous lorla parski pei la finn aste nou konsians? Li ti pou bon si bann dirizan politik la vinn donn nou enn explikasion lor zot silans.

Leave a Reply

%d bloggers like this: